Skip to content
Très faible niveau de confiance et d’optimisme en France lors du confinement pendant l’épidémie de COVID-19

News -

Très faible niveau de confiance et d’optimisme en France lors du confinement pendant l’épidémie de COVID-19

Dans l'enquête en ligne d’Eurofound, Vivre, travailler et COVID-19, les répondants en France ont enregistré des niveaux de confiance parmi les plus faibles dans les institutions, y compris l'Union européenne, le gouvernement national, les médias et la police. Ils ont également enregistré le deuxième plus faible niveau d'optimisme envers l'avenir. Menée à travers l'Europe, avec plus de 85 000 répondants, dont 1 318 de France, les premiers résultats révèlent un pays ébranlé par les impacts économiques et sociétaux du COVID-19.

L'enquête, menée par Eurofound au mois d'avril, a examiné divers aspects de la vie en milieu confiné en Europe, notamment les indicateurs de qualité de vie, de travail et de télétravail, et la situation financière. Les résultats relatifs à l'optimisme, à la satisfaction à l’égard de la vie et à la confiance, en France, sont particulièrement négatifs. Seuls 34 % des participants à l’enquête en France ont exprimé leur optimisme envers l'avenir, soit 11 points de pourcentage de moins que la moyenne européenne. Seuls 19 % se sont montrés optimistes quant à l'avenir de leurs enfants ou petits-enfants, contre une moyenne européenne de 33 %. La confiance dans l'UE est la troisième plus faible de l'ensemble du bloc, avec 3,8 sur 10, bien en dessous de la moyenne européenne de 4,6. La confiance dans le gouvernement national est également très faible, avec 3,9 sur 10, là encore bien en dessous de la moyenne européenne de 4,8. La satisfaction à l’égard de la vie était de 5,9, également inférieure à la moyenne de l'UE (6,3).

Ces faibles niveaux de confiance, d'optimisme et de satisfaction à l’égard de la vie peuvent être dus, au moins en partie, à la perte d'emploi et à la réduction du temps de travail. En France, 60 % des personnes interrogées ont déclaré que leur temps de travail avait diminué en raison des implications de la pandémie de COVID-19, et 30 % ont déclaré avoir perdu leur emploi ou leur contrat de manière temporaire ou permanente. Malgré cela, seuls trois répondants sur dix s'attendent à ce que leur situation financière se détériore dans les trois mois.

S'exprimant sur les résultats, Pierre Baussand, chef du bureau d'Eurofound à Bruxelles, a déclaré : "COVID-19 a eu des impacts économiques et sociétaux importants dans toute l'Europe, la France n'est pas unique à cet égard. Toutefois, la situation en matière de confiance et d'optimisme en France est particulièrement frappante. Remédier à ce manque de moral et de confiance dans les institutions devrait être au cœur des stratégies nationales et européennes de sortie de crise".

Pour plus d’informations:

Vivre, travailler et COVID-19: Premières conclusions – Avril 2020 (en anglais)

Vivre, travailler et COVID-19: Données (en anglais)

Page thématique: Confiance (en anglais)

Subjects

Tags

Press contacts

Pierre Baussand

Pierre Baussand

Head of Brussels Liaison Office
Mary McCaughey

Mary McCaughey

Head of Information and Communication +353-1-204-3240
Massimiliano Mascherini

Massimiliano Mascherini

Head of Unit, Social Policies +353-1-2043108

Related content

Related stories

Eurofound, a tripartite European Union Agency, provides knowledge to assist in the development of social, employment and work-related policies

Eurofound (European Foundation for the Improvement of Living and Working Conditions) is a tripartite EU body, whose mission is to provide knowledge to assist in the development of better social, employment and work-related policies.

Eurofound
Wyattville Road
D18 KP65 Loughlinstown
Ireland